Andromède rencontre l’Amérique du Nord

Andromède-2015

North-America-2015

Mes dernières images grâce au magnifique ciel des derniers jours! L’image de la Nébuleuse North America provient principalement de lumière en H-Alpha. Bye bye le filtre infrarouge devant le capteur du Canon. Mais l’absence d’une série de Flat se fait vraiment sentir.

Les images en tailles réelles se trouvent ici : http://www.astrobin.com/users/matlou/

Conférence : Les occultations – de l’antiquité à nos jours

La SVA a le plaisir de vous inviter à cette conférence sur le thème des occultations.


Date : Mercredi 24 juin 2015 à 20h30
Lieu : Observatoire de la Société Vaudoise d’Astronomie
Entrée libre / RÉSERVATION OBLIGATOIRE (CLIQUEZ ICI)

Conférence ouverte aux membres SVA et au public.


Les occultations – de l’antiquité à nos jours.
Conférence de M. Paul Bartholdi

On parle d’une occultation quand la lumière nous parvenant d’une étoile est momentanément interrompue par la lune, une planète ou un astéroïde passant entre l’étoile et nous.
L’observation de la disparition ou de la réapparition de l’étoile permet de connaitre la position de l’étoile, de la lune ou de l’observateur avec une extrême précision.
Aristote avait observé une occultation d’une étoile par Mars. Elle le convainquit que les étoiles étaient plus éloignées que les planètes. Cette même observation permit à Kepler de vérifier sa théorie des mouvements planétaires.
Aujourd’hui les occultations sont utilisées pour mesurer des diamètres apparents d’étoiles avec une résolution de 0,1 milliseconde d’arc ou la forme et la duplicité d’astéroïdes. Quelques étoiles doubles très serrées sont détectées au passage.
CV du conférencier:
Thèse en astrophysique (sur les occultations) à l’Observatoire de Genève, travaux de photométrie, analyse de variabilité, développement de l’informatique à l’Observatoire de Genève. A la retraite depuis 10 ans.

Images du ciel profond

NGC - 6960, Nébuleuse du voile

NGC – 6960, Nébuleuse du voile

M65 - M66 et NGC 3628

M65 – M66 et NGC 3628

Nébuleuse du voile datant du mois d’aout 2014 et trio du Lion photographié en avril 2015.

L’image des trois galaxies est issue d’un crop de 200% par rapport à l’image originale.

Les galaxies sont distantes d’environ 35 MIllions d’années lumières, et ont une luminosité moyenne apparente de 9.5 Mag.

Conférence: Quand la science rejoint la science-fiction : de Newton à la téléportation quantique

La SVA a le plaisir de vous annoncer cette nouvelle conférence organisée en partenariat avec la Société Vaudoise des Sciences Naturelles (SVSN).


Date : mardi 12 mai 2015 à 18h30
Lieu : Auditoire XIX – Palais de Rumine à Lausanne

CONFÉRENCIER : Pr. NICOLAS GISIN (UNIGE)

Il nous présentera son travail sur la cryptographie quantique que le  MIT Technology Review a reconnu comme l’une des dix technologies qui « vont  changer le monde ».
– Profil Wikipédia de Nicolas Gisin


RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE

Faire disparaître un objet d’un endroit pour le faire réapparaître ailleurs sans qu’il ne passe par aucun lieu intermédiaire, est-ce possible ?

Dès notre plus tendre enfance nous apprenons que pour interagir avec un objet nous devons soit nous déplacer vers lui, par exemple en rampant comme le font les bébés, soit lui lancer une balle. Toutefois, depuis Newton la physique nous a presque toujours présenté une vision du monde incluant une forme ou une autre de non-localité ou de discontinuité spatiale.

La théorie de la gravitation universelle de Newton prédit la possibilité de communication instantanée à travers tout l’Univers. La théorie quantique prédit également une forme de non-localité, mais beaucoup plus subtile, sans possibilité de communiquer, le tout basé sur le concept de « vrai hasard ».

A l’occasion de cette conférence, je vous invite à la découverte de ces notions singulières. Autant de phénomènes impensables, qui ouvrent la voie à des opportunités fascinantes comme la téléportation quantique.

Lunettes éclipse

Vu les nombreux mails et téléphones qui nous parviennent, nous vous confirmons la rupture complète de lunettes éclipse chez les différents distributeurs en Suisse. Il est possible que certains opticiens disposent encore de quelques exemplaires, mais selon les retours que nous avons, cela devient de plus en plus rare.

La SVA dispose d’un stock important de ces lunettes de protection. Nous les réservons exclusivement aux visiteurs qui viendront observer l’éclipse depuis l’observatoire vendredi dès 9h30.

Nous les vendrons au prix de CHF 3.-. Selon l’affluence, nous nous réservons le droit de limiter la vente à une pièce par personne.

Veuillez noter que nous ne faisons aucune vente en avance. Seule les personnes présentes vendredi pourront obtenir une paire de lunettes.